Bio

Après une jeunesse à pratiquer la danse contemporaine, l’écriture dans de nombreux ateliers, le dessin et la peinture avec son père artiste peintre et aux ateliers des Beaux-arts, elle étudie la littérature, la philosophie et l’histoire avant de se lancer dans une pratique soutenue de la peinture et de la photographie. Durant cette période parisienne elle cofonde le collectif Pagaille, réunissant différentes pratiques allant de l’Architecture à la Danse en passant par la musique et la photographie, il en résultera des événements hybrides mêlant poésie, musique, danse, projections… et la création d’une revue éponyme. Nourrissant son imaginaire elle s’installera à Belgrade où elle participera à la création d’un lieu culturel, notamment dans le montage d’un atelier de peintre à l’huile. Elle s’installe ensuite à Bruxelles.

En 2017 elle pose ses bagages à Montpellier, où elle a passé une partie de son enfance, et s’investit dans un collectif de musique expérimentale, organise des concerts, des rencontres. En parallèle, elle se lance dans la fabrication de petit et moyen films en VHS, avec ses seuls moyens et ses économies. Elle en assure l’écriture, la réalisation et le montage et s’entoure d’artistes et de techniciens pour des collaborations, tant dans le domaine plastique, musical que cinématographique.