Le semeur de fleurs

écrit et réalisé en 2018 en Vhs à Octon (Lac Salagou).

Né d’une rencontre avec Madjid Esfini (Artiste/Artisan…) il s’articule autour de l’un de ses travaux. Sorte de fleurs extra-terrestres et essaye de retranscrire ce qu’elles dégagent d’onirico-érotique.

Le film retrace le parcours d’un homme allant jours après jours « semer » ses fleurs sur une île mystérieuse. Image truquée de possession/vol, les objets prennent vie et conduisent vers une rencontre…